Centre d'Etudes Supérieures de la Littérature
  Exposition sur les écrivains d'expression populaire
 
CENTRE D’ÉTUDES SUPÉRIEURES DE LA LITTÉRATURE 
 


   Le lycée Notre-Dame des Aydes (www.nda41.fr/), 7 rue Franciade à Blois, a accueilli une exposition organisée et commentée par Frédéric-Gaël THEURIAU durant presque quatre semaines dans son CDI, du vendredi 30 mars au mercredi 25 avril 2018. Une dizaine de classes, accompagnée de professeurs - Yanis PAPAIL (lettres), Sandrine BLIN (lettres), Vincent BOBILLOT (sciences humaines), Jean-Cyril PEROTEAU (sciences humaines), Ségolène CATROUX (documentaliste), Laurence BARON (documentaliste) -, a ainsi pu profiter des explications sur les écrivain.e.s issu.e.s des classes laborieuses présent.e.s dans le Dictionnaire littéraire des écrivains d'expression populaire mis gratuitement en ligne (cesl2010.fr.gd/Dictionnaire-litt-e2-raire-des--e2-crivains-d-h-expr-.--pop-.-.htm). Certains de ces auteurs furent inscrits dans le descriptif des lectures et activités à présenter à l'épreuve anticipée de Lettres pour l'oral du Baccalauréat général, notamment en 2017 et 2018.

   Le foulon en drap Olivier Basselin (1403-1470), Vaux-de-Vire, "Le vin inspire les bons vers", est un chansonnier qui présente la particularité d'avoir été transmis par la tradition orale et pris comme source d'inspiration par François Rabelais. Bernard Palissy (1510-1589), potier de son état, est un savant protestant à l'origine de la première interprétation correcte et logique du cycle de l'eau encore en vigueur actuellement. Le roudier Augié Gaillhard (1530-1595), Lou Banquet, "Sonnet", est un poète protestant ayant écrit en dialecte albigeois issu du languedocien et témoin des guerres de Religion. Le cordonnier Savinien Lapointe (1812-1893), Poésies sociales des ouvriers, "L'infanticide", est le chef de file de la poésie sociale au XIXe siècle. Le cultivateur puis libraire Ferdinand Fauchereau (1838-1916), protestant également, Etude des pronostics, "Préface", est un écrivain engagé dans l'instruction des paysans. Enfin, la couturière Marguerite Audoux (1863-1937), Marie-Claire, présenta un roman autofictionnel qui lui permit de remporter le prix Femina.

   Outre la présentation de ces auteurs emblématiques et de bien d'autres comme Valentin Jamerey-Duval, Elisa Mercoeur, Michel Leau, Hippolyte Piroux, les conférences avaient toutes un axe d'approche différent à chaque fois : la littérature classique (Rabelais, Lamartine, Hugo, Baudelaire, Alain-Fournier), les courants littéraires (Baroque, Nouveau roman, Félibrige), les genres littéraires (poésie, chanson, autobiographie, roman autofictionnel), le livre (reliure, format, colportage, imprimerie), l'histoire de France (Serments de Strasbourg, guerres de Religion, révolutions, Front populaire, féminisme), la linguistique (langues, dialectes, patois), la médodologie d'une notice (dictionnaire, encyclopédie), l'instuction populaire (écoles, bibliothèques, conférences publiques), les métiers (charon, cordonnier, couturière, instituteur, foulon, artisanat, prolétariat, paysan) et les questions sociales (travail, paupérisme, maladies).
 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=